Thermique

 

Isolation thermique : 

L'isolation thermique limite les transferts de chaleur entre une ambiance chaude et une ambiance froide, en diminuant les échanges de chaleur entre l'intérieur d'un bâtiment et l'environnement extérieur.

La chaleur se transmet par :

  • Conduction (plus le matériau est isolant, moins il y a de conduction).
  • Convection (plus l'ai est immobile, moins il y a de convection).
  • Rayonnement (plus le rayonnement est absorbé, moins il y a de transfert thermique).

Dans un bâtiment isolé selon la RT 2012, la part résiduelle des ponts thermiques devient beaucoup plus omportante.
L'isolation thermique en sous-face de planchers hauts (plafonds de cave, parking, sous-sol, vide sanitaire,etc) vise à réduire deux causes essentielles de déperditions thermiques :

  • Les pertes vers l'étage supérieur chauffé
  • Les pertes par ponts thermiques

Cette isolation est importante pour le confort et pour les économies d'énergie.

Conductivité et résistance thermique : 

La résistance thermique d'une paroi dépend de la conductivité thermique des matériaux qui la composent et de l'épaisseur mise en œuvre. Dans le cas d'isolants projetés ISOTHERM, la résistance thermique est assuré par l'air enfermé entre les fibres entrecroisées qui emprisonnent l'air et diminuent au maximum ses mouvements. Du fait de son application monolithique, cette technique évite les pontsthermiques (comparables à des « courts-circuits » dans l'isolation intérieure) et assure des pertes de chaleur inexistantes au niveau des jonctions. L'absence de liaisons (fixations mécaniques) contribue à améliorer la performance thermique de l'ISOTHERM.

La résistance thermique (r) tient compte de deux paramètres :

  • La conductivité thermique λ (plus λ est faible, plus le matériau est isolant)
  • L'épaisseur du matériau "e".

La résistance R du matériau est donnée par la relation : R = e/λ
Par même principe, e = R x λ

Plus le R de l'isolant est élevé, plus le matériau est isolant.
Le coefficient de transmission thermique (Up) indique le niveau d'isolation de la paroi. Plus il est faible, moindre sont les déperditions.
La valeur Up est directement liée à l'ensemble des résistances des matériaux R composant la paroi, et est définie par la relation conductivite-resistance-thermique:Formule démontrant la conductivité et la résistance thermique d'un matériau.

Lexique : 

SYMBOLE UNITE DEFINITION
λ W/m.K Coefficient de conductivité thermique
R m².K/W Résistance thermique qui caractérise le pouvoir isolant d'un produit
Up W/m².K Coefficient de transmission surfacique global d'un plancher bas donnant sur un local non chauffé
e m Epaisseur du produit projeté

La RT 2012 (règlementation « exigentielle » française), fixe des performances énergétiques minimales du bâtiment pour les consommations d'énergie et le confort thermique.
Elle répond à la transposition en droit français de la directive européenne (2002/91/CE), sur la performance énergétique des bâtiments du 16 décembre 2002.
Cette dernière fixe un cadre réglementaire commun pour les réglementations nationales des Etats membres, chaque pays fixant son niveau d'exigence.

 

 

 

 

Sans

Coordonnées
20 Avenue Eugène Gazeau
F-60300 SENLIS
TEL : +33.(0)3.44.54.11.67
FAX : +33.(0)3.44.21.98.62
info@eurisol.net

Nous écrire ! Nous contacterfermer